21 Décembre 2018

Premiers spectres de l'atmosphère par le sondeur IASI-C

IASI-C a livré ses premiers spectres d’observation de l’atmosphère terrestre le 12 décembre 2018. Après la réalisation des premiers interférogrammes, cette nouvelle étape atteste du bon fonctionnement du traitement des données à bord de l’instrument.

Les activités IASI qui se déroulaient jusqu’à présent principalement depuis le Centre de Contrôle des satellites Metop à Darmstadt, se sont déplacées vers le Centre d'Expertise IASI situé au Centre Spatial de Toulouse. Celui-ci est en charge de la phase de Calibration/Validation qui a pour objectifs l’étalonnage de l’instrument et la validation des données produites.

À l’issue d’une première période de 3 mois consacrée principalement à la caractérisation en profondeur des performances de l’instrument et à l’ajustement des paramètres de traitements, les données « préliminaires » de IASI-C seront mises à la disposition d’un petit nombre d’utilisateurs pour évaluation. Après une seconde période d’approfondissement et de validation de 3 mois, l’instrument sera déclaré « opérationnel ».

Les données de IASI-C seront alors mises au service des centres de météorologie du monde entier et des centres de recherche scientifique, comme c’est déjà le cas pour les 2 autres instruments IASI-A et IASI-B.

Rappel : le Centre d'Expertise IASI assure en particulier le suivi de la qualité des données produites par les instruments pendant toute leur durée de vie, ainsi que la gestion des paramètres opérationnels des traitements jusqu’au niveau 1, la surveillance des performances de l'ensemble du système IASI et la résolution d’anomalies éventuelles.

Publié dans :